top of page
  • gimrecup

Comment bien vendre son cuivre ?

Gimenez Recuperation vous invite à participer à la préservation de l'environnement en vendant votre cuivre pour qu'il puisse être recyclé. Nous acceptons diverses formes de cuivre, mais il est crucial de trier soigneusement les différents types de cuivre pour maximiser sa valeur et, par conséquent, obtenir un meilleur prix de rachat. Découvrez ci-dessous les différentes catégories de cuivre nu que nous acceptons.


Le cuivre mêlé :

Le cuivre mêlé de recyclage est un type de cuivre récupéré à partir de diverses sources. Bien qu'il contienne généralement environ 96% de cuivre, il peut présenter des traces d'autres métaux tels que le zinc, le plomb, l'aluminium, le nickel, ainsi que des matières non métalliques comme le plastique. Pour en améliorer la pureté, il subit un processus de tri, de nettoyage et de fusion visant à éliminer les impuretés, aboutissant à un cuivre de qualité supérieure.



Le cuivre neuf :

Le cuivre neuf, comme son nom l'indique, est neuf et présente une pureté de 99,9%. Il est exempt de soudures à l'étain, de raccords laiton et d'oxydation. Il se présente généralement sous forme de tuyaux et est fréquemment trouvé dans les chutes neuves de plomberie ou de climatisation.





Le cuivre milberry :

À une pureté de 99,99 % en cuivre, ce matériau est constitué exclusivement de câbles en cuivre dénudé. Les fils doivent être rigide, propre et brillant. Il est le plus facile à traiter, ce qui le rend également le plus cher à l'achat.









Le cuivre étamé :

Ce cuivre a été étamé en surface, ce qui le rend impur. Lors du processus de recyclage, une étape de séparation de l'étain est requise, entraînant ainsi une augmentation des coûts de recyclage et, par conséquent, une réduction de sa valeur d'achat.

40 vues0 commentaire

Comments


bottom of page